TEXTILE AND TRAVEL

Un voyage à travers les savoirs-faire textile en Asie du Sud Est il y a quelques années, et aujourd'hui, une grande envie de découvrir le "made in pas trop loin de chez moi" .

BATIK HMONG

            LUANG PRABANG - LAOS

 

1/3

 Zu Xiong, est une véritable experte dans la technique du batik, elle travaille pour Ock Pop Tock depuis quelques années maintenant et c'est une chance incroyable de pouvoir passer du temps avec elle.

Zu Xiong appartient à l'éthnie des Hmongs dont elle arbore fièrement le costume traditionnel . Elle vit à 50km de Luang Prabang, dans une petit village et a été initiée au batik très jeune. Elle n'a depuis jamais arrêté.

Les Hmong sont un peuple d’Asie originaire des régions montagneuses du sud de la Chine (spécialement la région du Guizhou) au nord du Viêt Nam et du Laos. Ils sont aussi appelés les Miao,  ce qui signifie « riz cru » et désigne depuis longtemps des populations nomades peu intégrées. Les Hmong eux-mêmes emploient souvent la dénomination « montagnards ».

C’est le cinquième groupe ethnique en terme d’individus parmi les cinquante-six nationalités de Chine. Le recensement chinois de 1989 estima leur nombre à environ sept millions, et celui de 2000 à près de neuf millions.

Les Hmongs vivant au Laos représentent 7,4 % de la population laotienne, soit environ 438 300 personnes. Ils font partie des quarante-neuf ethnies recensées par le gouvernement laotien en 1989.

La langue hmong appartient à la famille des langues hmong-mien, encore appelée « miao-yao » d’après les noms chinois de ces langues.

Zu Xiong commence son cours en faisant une démonstration de dessin selon la technique du batik , sur un rouleau de chanvre. Munie d'un stylet en bambou et métal elle dessine avec finesse et assurance. Elle utilise un mélange de cire d'abeille et de pigment indigo.

L'artisanat textile nous raconte toujours une histoire. Depuis mon arrivée j'apprend à en décoder les codes : chaque symboles a une signification, inspirée de l'environnement, de leur quotidien, de légende ... 

Zu Xiong s'inspire là de l'univers des Hmongs : la culture , les animaux , la végétation ... tout ce qui l'entoure et fait son quotidien d'une manière très stylisée.

L'utilisation de la cire permet de garder les traits à l'abri de la teinture, en imprégnant la fibre. Vient ensuite tout le processus de l'indigo : cueillir les feuilles, les sécher, les broyer, en extraire le pigment.

La teinture prendra trois à quatre jours minimum à raison de plusieurs bains par jour. Enfin , on fait bouillir le tissus pour dissoudre la cire et faire apparaître le motif en négatif.

 

"La sagesse consiste à avoir des rêves assez grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"


Oscar Wilde